mercredi 21 juin 2023

Sages Informatique toujours plus engagé dans sa démarche RSE

Article de presse par le 14.06.2023  sur le site archimag.com
 
Éditeur de la solution de GED (Gestion électronique de documents) Zeendoc, Sages Informatique s’impose comme un exemple à suivre en matière de dématérialisation éco-responsable. Le groupe de 140 collaborateurs a même lancé son propre programme, ZeenPlanet, concrétisant ainsi ses engagements en faveur d’un numérique plus vert. Le point sur les initiatives mises en place et à venir.

Dès la création du groupe Sages Informatique, son fondateur Charly Delsol a souhaité s’engager dans une démarche en aidant ses clients à passer au zéro papier grâce à son atelier de numérisation professionnel Scan Center. C’est notamment de cet engagement qu’est née la GED bas-carbone Zeendoc car la dématérialisation est déjà une activité éco-responsable à la base si elle est menée dans un cloud écologique (en France, sur des serveurs mutualisés et surtout hébergée sur des datacenters à la norme ISO 50001). Mais au-delà de prêter une attention particulière à sa solution phare, Sages Informatique a surtout lancé, en 2020, son programme ZeenPlanet pour faire sensibiliser ses utilisateurs, les faire bénéficier d’une compensation d’une partie de ses émissions et créer sa propre forêt.

“Nous avons rencontré le collectif de forestiers français Ecotree, avec qui nous avons échangé sur des projets de reforestation. Nous ne souhaitions pas acheter des arbres à l’autre bout du monde ; l’idée était de créer de l’emploi à l’échelle locale, de transformer des champs et prairies en forêts et de pouvoir les visiter”, raconte Laurence Desoulière, Directrice Communication & Marketing Stratégique et référente RSE chez Sages Informatique.

Faire de Zeendoc une GED bas carbone

En plus de participer à des initiatives de reforestation, le groupe corse s’est lancé dans la réalisation du bilan carbone de sa solution Zeendoc et de son atelier Scan Center. Mené par le cabinet de conseil Avvena, celui-ci a mis en évidence l’impact des émissions CO2 de la GED développée par Sages Informatique, compensées en partie par les actions de reboisement menées avec Ecotree. Plus de 3 000 arbres ont ainsi été plantés depuis le lancement du programme, compensant plus de 594 tonnes de CO2, en plus des bénéfices d’évitement carbone associés à la dématérialisation.

Et afin d’intégrer ses utilisateurs à cette initiative et de les sensibiliser, Sages Informatique a mis en place une Zeencalculette sur le site de ZeenPlanet via laquelle les organisations peuvent calculer l’empreinte carbone générée par l’utilisation de Zeendoc dans le cloud. “Chacun peut visualiser la part de pollution qu’il génère en fonction de la taille du forfait Zeendoc qu’utilise son organisation”, indique Laurence Desoulière. “Ainsi nous réalisons un travail de sensibilisation avec Ecotree auprès de nos utilisateurs”.

Toujours plus d’initiatives en faveur de la dématérialisation éco-responsable

3 ans après le lancement de ZeenPlanet, le programme évolue : désormais, Sages Informatique s’engage à compenser les émissions carbone dues à l’utilisation de Zeendoc en plantant de nouveaux arbres. Les clients de la solution peuvent d’ailleurs récupérer un badge GED bas-carbone attestant de cet engagement qu’ils peuvent apposer sur leurs sites internet ou attester de leur propre démarche auprès de leurs clients : ce sont ainsi plus de 600 badges qui ont déjà été délivrés depuis le lancement de cette initiative.

Au-delà de cette opération, Sages Informatique mène plusieurs projets afin de réduire son empreinte carbone : lancement d’éco-fonctionnalités (détection de doublons, tchat documentaires, édition en ligne de documents, etc.), décarbonation des sites internet du groupe, réalisation d’un bilan carbone intermédiaire chaque année, recyclage du papier du Scan Center chez Equita, une entreprise adaptée au travail des personnes handicapées… Autant d’initiatives qui tendent vers un numérique plus responsable !

De nouvelles perspectives pour le programme ZeenPlanet

“ZeenPlanet est avant tout une forêt, qui donne de l’emploi local, contribue à la biodiversité, et nous essayons de voir avec Ecotree s’il est possible d’aller vers d’autres forêts diversifiées à l’échelle géographique pour que tous nos utilisateurs puissent aussi en profiter”, fait savoir Laurence Desoulière. “Nous souhaitons mener des actions en région avec les élus locaux, des entreprises clientes de Zeendoc, des distributeurs locaux, pour donner plus de visibilité à ZeenPlanet à l’échelle régionale car nos forêts sont en région”.

“À terme, nous souhaitons avoir une feuille de route pour identifier les postes sur lesquels nous pouvons agir sur la réduction de notre empreinte carbone, même si la dématérialisation est déjà un chemin vertueux”, ajoute la référente RSE de Sages Informatique. “Nous avons entamé un travail avec le cabinet nove via pour réaliser un Diag Impact, cofinancé par BPI France, afin d’évaluer l’impact de l’entreprise sur toutes les parties prenantes et d’établir une feuille de route pour les 3 ans à venir, ce qui va nous permettre de prioriser les actions.

Enfin, nous souhaitons regrouper nos initiatives environnementales et sociétales sous Zeenplanet et nous venons de dévoiler un programme de protection de bio-diversité marine en Corse avec l’observation des dauphins de Risso, une espèce endémique du nord de la Corse, qui illustre que notre engagement va encore au-delà de notre programme bas carbone”, conclut-elle.

Partager cette page 

D'autres actualités

Le bon endroit pour savoir tout ce qu'il se passe autour du SCAN Center

Pin It on Pinterest